English
 

Mali: rapport 2016

Avril 2016: Vendredi 1er avril le centre est prêt à accueillir les enfants. Le premier est Soumeylou, petit être malnutri de 4 mois et demi tellement affamé qu'il suce désespérément ses doigts. Après un régime alimentaire adapté à son état, il reprend des forces et au bout de trois jours bébé est à nouveau souriant.

Vont suivre les uns après les autres Adama 2 ans et demi, Assalia 17 mois, Adizétou un an et demi et Boubacar 2 ans pour les plus grands. Chez les nourrissons il y a Moussa 4 mois et Koumba 7 mois. En tout sept bambins tous orphelins de mère. Assalia a été amené en barbarita par sa grand-mère aveugle et infirme. Adama, fille de papa-vélo, est la soeur jumelle de Hawa malheureusement décédée il y a quelques jours.

Les grands découvrent avec joie les jouets rescapés des bandits. Boubacar est en admiration devant le cheval à bascule. Chacun peut choisir son jouet et c'est la fête, ils sont heureux et nous très émus.

Notre staff est maintenant opérationnel, il est composé de Oura animatrice et surveillante générale, Adama la lingère responsable des nettoyages, Koutoum garde de nuit en alternance avec l'infirmière Safarata, Mariam la cuisinière, Abdoulaye le gardien, Daouda et Badra superviseurs.

Après une petite mise au point, tout le monde est conscient du rôle primordial qu'il a à jouer auprès des enfants qui nous sont confiés, à savoir: leur transmettre de bonnes valeurs, leur donner les meilleurs atouts pour leur permettre d'intégrer plus tard le monde des adultes avec une éducation aussi large que possible tout en respectant leurs coutumes et leurs traditions. Les repas sont pris tant à la mode africaine assis en rond sur une natte autour d'un seul et unique plat, qu'assis à table à la mode occidentale.

Trois langues sont utilisées, le songhaï langue usuelle à Gao, le tamasheq parlé par les Touaregs et le français qui est la langue nationale.

Septembre 2016: Les distributions du samedi sont toujours un grand moment de bonheur. Elles ont lieu dans la cour du centre où chacun reçoit sa ration pour la semaine. Nous apprenons qu'une dizaine d'enfants ont malheureusement quitté le programme, emmenés par leur famille fuyant les problèmes d'insécurité.

Nous accueillons une nouvelle orpheline, Hassana, âgée de 6 mois. Notre petite troupe interne au centre se compose désormais de onze enfants, tous orphelins de mère. Les malnutris du début sont devenus de beaux bébés. Tous progressent bien.
Soumeylou qui a maintenant 10 mois, commence à marcher à quatre pattes. Issouf, le petit maigrichon est devenu rond et bien portant.

La grande difficulté se situe au niveau du personnel qui n'est pas stable. Nous sommes victimes de la concurrence salariale des ONGI qui offrent des salaires mirobolants alors que nos employés sont soumis au tarif malien en vigueur.

Le risque d'attentat et d'enlèvement visant les occidentaux est toujours très élevé dans tout le Mali. Nous devons redoubler de prudence.

Malgré des pluies assez abondantes, le thermomètre affiche toujours une température élevée, 40°C et plus. Du jamais vu dans la région. Les pâturages sont presque rasés et déjà quelques animaux morts jonchent le sol. Les ménages pauvres ont un accès difficile aux marchés et sont incapables de satisfaire à leurs besoins alimentaires ce qui engendre une dégradation de la situation nutritionnelle au-dessus du seuil critique. De ce fait, le petit banditisme augmente: question de survie!

La malnutrition fait de gros ravages. Un père complètement désemparé demande de l'aide pour ses jumelles de deux semaines dont leur maman est décédée. Les bébés sont dans un état extrême de sous nutrition et complètement décharnés. Malgré toute l'attention et les soins prodigués, les deux petites s'envoleront rejoindre leur maman à quelques jours d'intervalle. Nous sommes bouleversés et profondément tristes. Mais la vie est là dans le balbutiement des petits qui nous entourent.

> retour



Soumeylou après 45 jours au centre


Soumeylou, 4e depuis la gauche


Enfants du samedi

 

> haut de la page

> | 1 2 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015

 
AAG - Association d'Aide à Gao - Suisse - Email:aide.gao@yahoo.com